•  
  •  

Cliquez sur l'image


​TEMOIGNAGE DE REBECCA ROTHENBUHLER MARTIGNY

​" Toutefois, je veux me réjouir en l'Eternel, Je veux me réjouir dans le Dieu de mon salut.
  L'Eternel, le Seigneur, est ma force; Il rend mes pieds semblables à ceux des biches,
  Et Il me fait marcher sur mes lieux élevés "


Habacuc 3: 18-19

Cliquez sur la colombe



   
​TEMOIGNAGE DE JEAN-JACQUES RECORDON

​ " Dieu, mon associé et partenaire dans les affaires "



   Il y avait quelqu’un auprès de moi !




Je m’appelle Olivier et viens de Suisse. Je veux vous raconter une expérience qui a changé ma vie lorsque j’avais 22 ans, et a transformé mon amertume en une joie qui ne passe pas.
A l’époque j’avais tout pour être heureux, j’étudiais avec succès à l’EPFZ, j’avais beaucoup d’amis, j’étais un musicien renommé que beaucoup admiraient, mais un profond désespoir m’avait envahi. Durant plusieurs années j’avais pratiqué la méditation transcendantale  et j’avais eu des expériences spirituelles qui me semblaient exceptionnelles, mais malgré cela, je ressentais un grand vide en moi. La vie me semblait un cercle vicieux dont je ne voyais pas le sens : étudier, manger, dormir, faire la foire avec les amis et on recommence… j’étais tombé dans le désespoir et le désir d’en finir avec ma vie me tenaillait. Cependant un de mes amis s’était suicidé en se jetant d’un pont, et voyant la souffrance de ses parents, je me disais que je ne pouvais pas faire la même chose. J’ai décidé de continuer à vivre espérant que quelque chose puisse changer ma vie.

Au mois de novembre 1990 un étudiant musulman du Pakistan essaya de me convertir  à l’Islam en partant de la Bible. Il me disait beaucoup de choses détruisant les convictions chrétiennes, et les appuyait avec des citations bibliques. Je ne savais pas quoi lui répondre parce que je n’avais jamais lu la Bible et j’en avais bien honte. Alors, le jour même où il a voulu me convertir, je suis rentré chez moi, j’ai trouvé parmi mes affaires une Bible qu’on m’avait offerte, et j’ai commencé à la lire. Petit  à petit, je me suis rendu compte que tout ce que j’avais appris sur Jésus durant mon enfance était bien ancré dans la Parole de Dieu, j’ai eu la conviction que Jésus était vraiment le Fils de Dieu. Cependant, c’était une conviction intellectuelle qui n’influençait pas encore ma vie.

Après deux mois et demi de lecture quotidienne de la Bible, j’ai rencontré une jeune femme qui m’a invité  à une retraite charismatique. Je ne voulais pas tellement y aller mais en voyant la joie qu’elle avait et en l’entendant me dire que Jésus Christ est vivant, qu’il est ressuscité, et qu’elle l’avait rencontré, je me suis dit que peut-être il y avait là une solution pour ma vie.

Dès mon arrivée à la retraite, j’ai senti dans mon cœur une parole : « Ta vie peut changer, ta vie va changer, si tu le désires vraiment. » Je voulais que ma vie change, je voulais connaître ce Jésus dont on me parlait mais qui pour moi était quelque chose de très vague. Une vieille dame m’a parlé du Saint Esprit et en l’entendant parler mon cœur était ardent, je sentais que c’était du Saint Esprit dont j’avais besoin pour pouvoir connaître Jésus, pour pouvoir avoir une relation personnelle avec lui. Alors j’ai demandé aux frères et sœurs rassemblés de prier pour moi pour m’aider à remettre ma vie entre les mains de Jésus. Je me suis mis à genoux et les gens ont commencé à prier. J’attendis quelques minutes, mais rien ne s’est passé. Alors je me suis dit : « Cette prière ne fonctionne pas, j’attends qu’ils finissent et je m’en vais. Je recommence la méditation transcendantale parce que c’est plus efficace que leur prière qui ne m’apporte rien.»

Mais soudain  je me suis rendu compte que j’étais en train de faire un pas pour accueillir Jésus dans ma vie, et en même temps je me disais : « Non, moi je ne veux rien changer  à ma vie ». Et j’ai eu comme un flash, voyant les sept dernières années de ma vie passer en un instant devant mes yeux : j’avais fait ce que je voulais de ma vie ! Dieu, oui, je lui demandais son aide, mais je le traitais comme une roue de secours. Quand tu crèves un pneu, tu le remplaces pour le temps nécessaire avec la roue de secours, puis tu la changes. Et effectivement, ma vie était comme ça. Je ne donnais à Dieu qu’une place passagère et très limitée dans ma vie. J’ai compris que mon péché c’était ça, j’avais géré ma vie tout seul, laissant Dieu en dehors de toutes mes décisions, comme une roue de secours que j’utilise seulement lorsque j’ai un problème. Je me suis rendu compte que si je voulais un changement à ma vie je devais inviter Jésus à prendre le volant de ma vie et décider de le suivre avec confiance.

Ce ne fut pas une décision facile, j’avais entendu des témoignages fabuleux, mais je n’avais aucune expérience personnelle de Jésus et du Saint Esprit. J’ai commencé à avoir peur que Dieu me demande de faire ce que je ne veux pas faire. Cependant je me rendais compte que ma vie était vide de sens et que je désirais trouver moi aussi la paix et la joie que je voyais dans les yeux des personnes qui connaissaient Jésus. Alors je lui ai dit : « Seigneur Jésus, je décide de faire ce pas dans la foi, de t’accueillir dans mon cœur comme mon Sauveur et Seigneur, je décide de croire que tu veux le meilleur pour moi. Je te demande pardon pour t’avoir laissé en dehors de ma vie. Maintenant je remets ma vie entre tes mains, fais de moi ce que toi tu veux, quoi que tu me demandes je le ferai, je suis prêt à  tout, j’accepte tout, je te demande seulement de me donner l’eau vive… donne-moi ton Saint Esprit, j’ai besoin de Toi, je désire que ma vie change ».

Et à peine je fis cette prière dans mon cœur,  à peine je lui demandai pardon pour l’avoir laissé en  dehors de ma vie, en un instant je sentis la présence du Seigneur qui envahissait la chapelle où nous nous étions rassemblés. Il me semblait que tout autour de moi il y avait comme une présence : il y avait quelqu’un auprès de moi. Alors j’ai senti une main dans mon dos qui me poussait à terre. Ouvrant les yeux je me suis retourné pour voir qui c’était, mais toutes les personnes qui priaient pour moi s’étaient éloignées et louaient le Seigneur élevant leurs mains vers le ciel. J’essayai de résister, mais ce fut impossible et je fus projeté par terre. Je pleurais à chaudes larmes. Je crois que le Seigneur me jeta par terre parce que je devais faire l’expérience qu’Il est plus fort que moi et que ma vie dépend de Lui. J’étais par terre et pleurais sans savoir pourquoi, et je me disais : « Il y a plein de gens et même des filles ici et moi je pleure comme un gamin, ce n’est pas possible, maintenant je me relève... », Mais je ne pouvais rien faire. Il me semblait qu’il y avait 10 hommes assis sur moi et il m’était impossible de bouger. Alors je me suis tourné vers le Seigneur en disant : « Mais que se passe-t-il, Jésus ? ». Pour la première fois de ma vie j’entendis le Seigneur me parler, et Il me dit : « Je t’aime, je t’aime, je t’aime ».
Ces paroles pénétrèrent dans mon cœur si fortement qu’elles y sont resté gravées pour toujours. Alors je compris que tout le reste n’avait plus aucune importance: si Dieu m’aimais, si Jésus m’aimais alors ma vie avait un sens ! Alléluia ! Je me sentais aimé et pardonné et je pleurais de joie… Je me sentais purifié, transformé, renouvelé : l’amour était entré dans mon cœur. Lorsque je pus me relever, plein de joie je disais : « Jésus m’aime, c’est fabuleux, il m’aime et Il vous aime tous ! » Toutes les personnes que je voyais autour de moi, je les voyais comme des frères que Jésus aimait, des frères pour qui Jésus était mort sur la croix.

Cette expérience de rencontre personnelle avec Jésus se passa le 26 Janvier 1991.  Jésus a donné un sens à ma vie, Il est vivant ! Je l’ai rencontré et il a transformé ma tristesse en joie… Il a tout changé. Lorsque je lui ai donné ma vie, je suis passé des ténèbres à la lumière, du désespoir à l’espérance, de la mort à la vie : Jésus Christ m’a sauvé et m’a libéré. Cette expérience du salut a bouleversé toute ma vie. Du jour au lendemain mes yeux se sont ouverts à la présence vivante du Christ qui m’accompagne, me parle et me guide avec sa Parole. Ma vie est devenue une aventure extraordinaire et je vois le Seigneur Jésus m’accompagner partout où je vais et transformer de nombreuses personnes lorsque je témoigne le Christ ressuscité que j’ai rencontré. Après plus de 22 ans que je Le connais, je peux témoigner que la vie en Christ devient plus belle chaque jour!

Ce même Jésus que j’ai rencontré frappe à la porte de ton cœur aujourd’hui. Dieu t’a créé pour Lui et ton cœur ne peux trouver la paix qu’en Lui. Jésus est le chemin qui nous mène vers le Père, Il est la vérité qui nous libère de tout mensonge et oppression, Il est la vie qui nous permet d’expérimenter la plénitude de notre humanité. Ouvres ton cœur et dis-lui : « Oui, Seigneur Jésus, je t’invite dans ma vie et je te donne mon cœur. Je me repens d’avoir géré ma vie sans toi. Sauve-moi de tout ce qui me sépare de toi et remplis ma vie de ta présence. Tu es mon Sauveur mon Seigneur et mon Dieu pour toujours ».

Olivier Bagnoud